Un blog Travellerspoint

Chili

Course à la Patagonie...

all seasons in one day
Voir TDM 2011 sur la carte de doudoupiment.

Autre histoire mais même jour! Nous avons décollé d´Auckland à 16h, nous aterrissons après 10h de vol à Santiago, à midi, petit décalage horaire! La journée va être longue, et elle est loin d´être finie... Nous passons la journée à promener dans le centre ville avant de retourner à l'aeroport car nous avons notre vol pour Punta Arenas qui décolle à 2h du mat´. Nous sommes réveillés en sursaut d´une de nos siestes par un phénomène étrange, l´aéroport s´est mis a trembler comme un flamby... Nous apprendrons plus tard que le tremblement était de magnitude 6,7, pas mal pour une première! (et pour ce qui ont eut l´occasion de tester, ca bouge carrement plus et c´est bien plus impressionnant que la simulation du musée de Wellington!)
Notre avion décolle finallement quand même vers 2h30 et nous arrivons à Punta Arenas à 5h30; le temps d´une autre sieste et nous nous dirigeons vers le centre ville récemment inondé. Il n´y a pas grand chose à y faire et après le mirador sur la ville et la balade sur les quais pour "admirer" le détroit de Magellan, nous embarquons dans un nouveau bus qui nous amène à Puerto Natales en fin de journée.
la promemade de Puerto Natales

la promemade de Puerto Natales


Il nous reste tout juste 2h avant la tombée de la nuit pour organiser notre expédition: acheter des provisions pour 5 jours et louer une tente. Une fois notre mission accomplie, nous nous réconfortons avec un bon bifteck et une douche chaude dans notre auberge avant de nous effondrer pour notre première "vraie" nuit depuis 3 jours.
Un peu court à notre goût tout de même, le bus qui doit nous amener au Parc de Torres del Paine passe nous prendre à 7h! Au moment de partir, on se trouve nos sacs bien lourds, la balance nous confirme qu'on est à 20kg chacun, trop tard pour se réorganiser, le bus est déjà là!
Arrivés au parc, le temps est tellement couvert que les rangers nous conseillent de faire le "W" à l'envers sous peine de ne rien voir des Torres. On prend donc le catamaran qui nous fait faire la traversée du lac et nous dirigeons vers le glacier dans la grisaille.
bienvenue à Torres del Paine!

bienvenue à Torres del Paine!


Le temps est très brumeux, il pleut et le vent souffle fort, un peu la galère mais nous arrivons tout de même, après avoir traversé des forêts dévastées par le récent incendie, au camping Grey avant le coucher du soleil où nous avons une superbe vue sur le devant du glacier et le lac Grey.
Le glacier Grey

Le glacier Grey


Pique-nique sous "l'abri" du camping qui prend l'eau de partout et a le toit défoncé par une branche d'arbre tombée récemment puis on se réfugie vite dans notre tente en espérant se préserver du froid. C'est peine perdue, le froid nous empêche de dormir, nous nous endormons seulement une fois le jour levé. Nous nous levons finalement vers 10h30, rassurés, nous ne sommes pas les seuls, personne n'a encore plié sa tente...
Les 5 premières heures sont fastidieuses, nous faisons à rebours le même chemin qu´hier jusqu'au lac, le temps est à peine plus clément, les nuages sont un peu moins épais, en revanche, le vent est tellement fort que nos pas sont bien souvent déviés et nous mettons souvent les pieds dans la boue... Après le lac en revanche, le temps se dégage et nous avons le premier apercu des cuernas, magnifique!
Las Cuernas

Las Cuernas


Deuxième nuit au campement Italien, ici c'est presque la classe, l'abris ne prend pas l'eau et il y a des toilettes... il faut juste bien accrocher ses sacs de nourriture suffisemment haut pour ne pas se les faire grignoter par les souris, voraces qui n'ont pas hésité à faire des trous dans les tentes et les sacs à dos de ceux qui avaient laissé à manger dedans...
La nuit est à peine meilleure que la précédente mais aujourd´hui, on marche sans sac! 20kg en moins, ca change pas mal de choses, et le soleil qui pointe son nez finit de nous rebooster! On se fait la vallée del Francès sous un soleil magnifique, avec Céline et Dorothée qu'on a rencontrées le premier soir; crapahutage dans les cailloux, puis dans la neige, entre arbres d'un orange magnifique et crètes offrant une vue dégagée sur les lacs et les cuernas, le pied total!
vue de la vallée del Francés

vue de la vallée del Francés


Pour la 3ème nuit, nous nous offrons un camping payant, mais l'annonce de la douche chaude et de la pièce avec poêle pour la soirée nous fait craquer. Heureusement qu'il y a ce réconfort parce que la nuit est une des plus froides qu'on a eue, tout habillés dans nos sacs de couchage avec couverture de survie dessous, dessus et 3 couvertures polaires, on a encore du mal à dormir et au petit matin, il nous faut enlever les plaques de condensation qui ont gelé entre les 2 toiles de la tente...
Nous nous levons avant le lever du soleil en prévision de la longue journée de marche qui nous attend pour rallier les Torres (11h annoncées) et dès le soleil levé (vers 9h), nous prenons la route.
une énième belle vue...

une énième belle vue...


Nous quittons Dorothée et Céline à mi-chemin car elles s'arrêtent aujourd'hui et continuons vers le campement Torres où nous arrivons à notre plus grande surprise vers 15h, ce qui nous laisse le temps de faire la dernière grimpette jusqu'aux Torres après avoir planté notre tente.
Rien à dire, elles sont très belles avec leur reflet dans la petite lagune qu'elles surplombent mais l'après midi, elles sont malheureusement à l'ombre...
On ne se laisse pas abattre pour autant et quitte à ne pas dormir à cause du froid, on se lève à 6h pour être au sommet pour le lever du soleil avant 7h30, et on attend... il fait un froid d'enfer et à 8h30 le soleil n'est toujours pas levé, la lumière est médiocre et on commence à se dire que si on traîne trop on va râter notre bus qui part à 14h à 6h de marche de là... Au moment où nous abandonnons en se disant que même si le soleil sort, la lumière sera palotte et qu'on s'apprète à faire demi-tour les premiers rayons de soleil projettent sur le haut des Torres une lumière d'un orange qu'on aurait jamais suspecté à la couleur du ciel 30secondes plus tôt seulement!
le soleil daigne enfin se lever sur les Torres

le soleil daigne enfin se lever sur les Torres


Nous succombons à la beauté du site et des couleurs et restons encore 1/2h en extase avant de repartir au pas de course démonter le camp et prendre la route du retour.
las Torres!

las Torres!


Nous donnons tout ce qui nous reste et malgré quelques glissades sur les plaques de glace et le retard accumulé avant le départ, nous arrivons à temps pour prendre notre bus à la Laguna Amarga (sans avoir à tricher en prenant le minibus qui parcourt les 13 derniers km^^)
Hasta luego vicuñas y parque...

Hasta luego vicuñas y parque...


2h30 de bus et nous revoici à Puerto Natales où nous récupérons le reste de nos affaires que nous avions laissées à l´Hostal et prenons un autre bus pour Punta Arenas où nous arrivons à 21h. Une fois de plus, une courte nuit nous attend, notre bus pour quitter la Patagonie part à 7h.
En route pour 32h de bus en passant par l'Argentine pour rejoindre Puerto Montt d'où nous enchaînons direct pour l'île de Chiloé: bus, ferry et enfin, on se pose dans un petit hostal pour une vraie nuit cette fois!

Posté par doudoupiment 16:20 Archivé dans Chili

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Soyez le premier à commenter cet article.

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint