Un blog Travellerspoint

Bolivia

sunny
Voir TDM 2011 sur la carte de doudoupiment.

Nous traversons la frontière et les paysages magnifiques qui nous amènent à Patacamaya, avec leurs les maisons en terre et les troupeaux de vicuñas... De là nous attendons au carrefour un bus qui nous amènera à Oruro d'où nous prenons un bus de nuit pour Sucre où nous arrivons au petit matin.
Une rue typique

Une rue typique


La ville blanche est très jolie, son marché coloré et plein de femmes en tenue traditionnelle... Nous profitons de la douceur de cette ville, ses églises, ses couvents et ses jolies places et finissons la journée avec une bière locale (très honnête pour tout dire), des chorizos et du fromage du marché, sur le toit cuisine de notre hôtel, vue sur la ville et les montagnes environnantes...
Vue du Cerro de Sucre

Vue du Cerro de Sucre


Le lendemain matin, nous nous levons tôt pour nous rendre au marché de Tarabuco, c'est sans compter sur la course automobile qui bloque la route d'accès, projet avorté!) Le grand marché n'étant qu'une fois par semaine, nous n'attendrons pas. Nous nous dirigeons donc vers la gare de bus pour prendre un bus vers Potosi (par chance, c'est la route opposée) mais non, cette portion de route est bloquée aussi, pas de bus sortant de la ville avant 17h... Nous allons donc manger au marché et nous invitons à prendre le café chez la soeur et le beau frère d'Alexandra (une amie canadienne) qui vivent ici, nous passons un agréable moment à bavarder et il nous faut déjà partir pour ne pas râter notre bus.
Quelques heures plus tard, nous voici à Potosi, il fait un froid glacial et nous nous blotissons sous nos 6 couvertures à peine notre choripan et nos salchipapas avalées. La ville est très agréable avec ses ruelles pavées, en pente et ses églises à tous les coins de rue. Pour ne rien gâcher, on y mange très bien: salteñas sur la place du marché, petits déj avec pastel de queso à l'étage du marché et même un petit resto près de la grande place, nous nous régalons!
Campanile

Campanile


Nous nous dirigeons ensuite vers Uyuni. Malgrè une altitude plus modeste que Potosi, la température ne s´améliore pas et le vent nous glace les os... Heureusement le marché est plutôt symap et toujours aussi traditionnel!
Vente de viande sur le trotoir

Vente de viande sur le trotoir


Nous trouvons une agence soit disant écolo "landscape ecological operator" qui part le lendemain pour le traditionnel tour de 3 jours dans le Salar et le Sud Lipez. Rien d'écolo, pas de guide, juste un chauffeur complêtement désintéressé de son travail, pas le parcours annoncé au départ... Franchement, à fuire comme agence!!! Ce en quoi, nous nous trouvons avec 3 boliviennes et un espagnol supers sympas dans notre groupe. Premier jour, cimetière des trains, passage à l'exploitation de sel, la magnifique île d'Inca Huasi et ses cactus géants millénaires perdue au milieu d'une étendue plane de sel presqu'à perte de vue et la longue traversée du Salar, superbonito!!!
L ile Inca Huasi

L ile Inca Huasi


Et nuit dans un hôtel de sel en bordure du Salar par un froid polaire, bien entendu sans chauffage (inexistant en Bolivie), à jouer à la canasta avec nos boliviens (même jeu, mêmes règles, mais eux l'appèlent juste Rami).
Le deuxième jour, nous nous levons tôt pour profiter du lever de soleil sur le Salar, puis traversée des champs de Quinoa, lagunes de couleur surpeuplées de flamands roses (les couleurs sont moins sympa qu'au Chili mais avec bien plus de flamands...), déserts avec formations rocheuses poétiques et coucher de soleil sur la laguna Colorada (un peu plus et on arrivait de nuit...).
Les volcans des Andes

Les volcans des Andes


Le dernier jour, lever à nouveau aux aurores pour profiter des geysers (sans intérêt) avant le lever du soleil et des sources d'eau chaude, super agréables dans un décor idyllique! La traversée du désert de Dali nous amène à la laguna blanca et à la laguna verde au pied du volcan Licancabur, autre face, autre pays, autre vue mais toujours impressionant! Et retour en passant par la vallée de las roscas et le petit village de San Cristobal!
Troupeau de lamas

Troupeau de lamas


De retour à Uyuni, nous profitons du temps qui reste à nos amis avant leur bus pour se dire au revoir autour d'un Charquekan, spécialité locale à base de lama salé seché au soleil puis frit et accompagné de mais, oeuf dur et pommes de terre, très salé mais à goûter, vraiment!
Tôt le lendemain matin, nous prenons un bus "direct" pour Tupiza qui fait gentiment une pause de 2h à Atocha pour nous laisser le temps de petit déjeuner au marché et de promener dans ce petit village de montagne perdu.
Par chance, nous arrivons à Tupiza le jour de l'anniversaire de la ville, c'est la fête, les gens sont dans la rue et les groupes de danseurs locaux défilent au son des fanfares!
La fete du village

La fete du village


Le lendemain, après un solide petit déjeuner de Api et Pastel au marché central avec un francais rencontré là, (aussi sympa que bavard) nous partons à la découverte des paysages alentours, direction le canyon de l'Inca à 8km. Au bout de 2h, nous arrivons au Canyon de Duende, pas du tout la bonne route, nous rebroussons donc chemin jusqu'à la porte du diable, mais la route se sépare en 2 et nous prenons une fois encore la mauvaise route et entrons dans le canyon de gauche, enfin, au bout du 3ème essai nous trouvons la vallée de los machos et le canyon de l'Inca. La journée aura éte longue mais sans regret, nous avons découvert bien plus de jolis endroits que prévu!
La porte du Diable

La porte du Diable


C'est déjà le moment de quitter ce beau pays et nous nous dirigeons donc vers la frontière au petit matin. Sur les bons conseils de notre francais de la veille, nous retirons un max d'argent au distributeur et allons le changer au bureau de change en pesos argentins, avant de traverser la frontière et bénéficion d'un taux bien plus qu'avantageux: à cause de la dévaluation du peso, la change au marché noir est 30 à 40% plus intéressant que le taux officiel donné par les banques... Jackpot! Merci l'ami!
Un peu tristes de partir si vite de ce pays magnifique, acceuillant et encore plein de traditions, mais avec le sourire car nous savons que dans un mois et demi, une deuxième session Bolivienne nous attend!

Posté par doudoupiment 15:54 Archivé dans Bolivie

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Commentaires

toujours plein les yeux et plein le "ventre"!et en plus la fête!elle s'appelle comment cette "batuc"?bises!

par simone armand

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint