Un blog Travellerspoint

Bolivia (ida) y vuelta!

sunny 25 °C
Voir TDM 2011-Pérou & TDM2011-Bolivie sur la carte de doudoupiment.

Traversée de frontière sans encombres, nous arrivons quelques heures plus tard à Roboré! Une bonne heure de micro sur une route boueuse et nous voici dans la première mission jésuite de notre périple, minuscule, déserte et toute mignone avec ses ânes et ses lamas (non ce n'est pas une blague, ils avaient dû se perdre... ^^)
L'église de Santiago de Chiquitos

L'église de Santiago de Chiquitos


La 2ème mission, une des plus jolies, est San José de chiquitos, heureusement que l'église est magnifique et très différente, car le reste du village est complètement sans intérêt...
L'église de San Jose de Chiquitos

L'église de San Jose de Chiquitos


Une piste cabossée nous mène ensuite à San Rafaél à travers les campagnes peuplées par les ménonites avant de nous mener à Santa Ana.
Les missions se suivent et se ressemblent, les petits villages sont mignons avec leurs maisons en bois et leurs églises typées aux motifs indiens. L'ambiance est paisible et les gens acceuillants, on s'y plait beaucoup!
Ménonites

Ménonites


On continue donc par San Ignacio et Concepción, un peu plus grandes et plus animées puis changeons tout de même région au bout d'une semaine, direction l'Amazonie!
Nous faisons escale à Trinidad qui mis à part son paresseux sauvage manque d'intérêt. Cela nous permet de nous reposer un peu car nous sommes bien malades tous les 2 (heureusement que nous avions prévu un remontant avant de quitter le brésil...). Une fois notre fièvre soignée à la Caipirinha, nous mettons le cap (avec une légère gueule de bois) sur San Pedro où nous arrivons le jour du 315ème anniversaire du village. Nos informations étaient erronées, il n'y a pas de logement ici et toutes les maisons sont déjà complètes puisque toute la famille se réunit pour l'évènement. Nous sommes finalement recueillis par un groupe de missionnaires qui nous invite à déjeuner du tatoo, à boire des bières et à loger à la paroisse (à même le sol, faudrait tout de même pas abuser!). Nous assistons à la corrida locale et le lendemain, nous sommes invités d'honneur... à la messe... et les stars du jour au côté des saints de la procession.
315ème anniversaire de San Pedro

315ème anniversaire de San Pedro


On ne peut pas se débiner, j'apprends donc la chorégraphie et on fait honneur aux chichas qu'on nous offre en réprimant les grimaces de dégoût (il faut avouer que en plus du goût rapeux, la forte odeur de vomit est assez dure à oublier...)
De retour sur Trinidad, nous goûtons à la queue de crocodile avant de nous rendre à un concours de costumes traditionnels auquel nous avons été invités par nos amis missionnaires.
Nous rejoignons ensuite San Ignacio de Moxos, espérant trouver enfin la jungle mais une fois de plus, c'est la pampa... Dans notre malheur, on tombe encore sur une fête. Ici, c'est la nuit de la culture et on profite jusqu'à tard des concerts de musique baroque et des dances traditionnelles, génial!
Concert de musique baroque

Concert de musique baroque


Sur le retour nous tentons une balade en bateau pour voir les bufeos (dauphins d'eau douce) mais faisons chou blanc! :-(
Un peu déçus, nous quittons ce bout d'Amazonie qui ressemble au Pantanal et nous rendons à Santa Cruz. Cette ville dont on nous a dit tant de bien est bien décevante, à part son église bien jolieet ses rues aux marchés bordéliques...
On se lance dans les ruines archéologiques avec le site haut perché de Samaipata. Un peu difficile d'accès mais la vallée qui y mène et le site sont magnifiques, ca valait bien le déplacement!
Plateau de Samaipata

Plateau de Samaipata


Arrivés à Cochabamba, nous sommes accueillis par les Sylvias, Gabe et Justo avec qui nous avions fait la visite du Salar d'Uyuni. Après une petite visite de la ville et de ses marchés (dans lequel on se fait piquer notre portefeuille), nous leur concoctons un repas français pour leur (et notre^^) plus grand plaisir...
Nous profitons du week-end pour aller à Punata et tombons par chance sur la fête du chorizo et de la chicha! On déguste, on déguste, on profite des stands d'artisanat, des groupes de musique locaux et de l'absence totale de touristes.
Les meilleurs chorizo de Tarata!

Les meilleurs chorizo de Tarata!


Le lendemain nous allons visiter le village encore plus petit d'Arani, sa jolie église bleue et son calvaire qui domine la vallée puis allons loger à Punata histoire d'être sur place pour l'immense marché hebdomadaire du lendemain. Ici, rien à voir, la ville n'est pas belle et dans le marché, pas d'artisanat, par contre rien à redire, c'est vraiment pitoresque! Quartier des tissus, foire aux bètes... un vrai bordel et que de costumes typiques!
Marché et cholas...

Marché et cholas...


Nous quittons un peu à regret ce coin de campagne pour rejoindre La Paz que nous visitons un peu rapidement; la ville ne nous plait pas et mis à part le panorama magnifique lorsqu'on monte sur les hauteurs, on y trouve peu d'intérèt... Le quartier le plus typique à la limite sont les ruelles autour de notre hôtel dans lesquelles se multiplient les échopes de sorcellerie avec leurs foetus de lamas et autres offrandes...
Vue sur la Paz

Vue sur la Paz


Nous partons finalement sur les traces de la civilisation Tiwanaku, nous allons tout d'abord visiter le site de Tiwanaku lui-même, vieux de quasi 2000 ans, à quelques dizaines de kilomètres de La Paz; le site est gigantesque et il y a quelques pièces et murs magnifiques! Malgré tout, on a du mal à reconnaître le temple du soleil d'Hergé, il parait pourtant que c'est de celui-ci qu'il s'est inspiré...
Temple de Tiwanaku

Temple de Tiwanaku


Puis nous nous lançons dans le trek du Choro sur les restes de chemins pavés construits par les Tiwanaku et réutilisés par les Incas quelques siècles plus tard...
Chemin de l'Inka

Chemin de l'Inka


Premier jour galère, on a du mal à trouver un véhicule pour nous amener à La Cumbre mais une fois sur place, le début du chemin est magnifiques, lagunes et grimpette raide avec une vue sur la cordillière royale qui se dévoile peu à peu, c'est magnifique!
DSC09020.jpgDSC09032.jpg
On entame la descente dans la vallée, sur les chemins pavés et nous retrouvons vite dans les nuages, ce qui ne manque pas d'un certain charme...
Lamaserie...

Lamaserie...


Le deuxième jour commence mieux, beau temps et descente moins rude, après les hauts sommets enneigés de la cordillière nous nous retrouvons dans une vallée luxuriante. Puis grimpette, grimpette, renuages et pavés qui glissent à cause de l'humidité; et pour finir, la fin de notre étape qui n'arrive pas...
Vallée del Choro

Vallée del Choro


Au bout de quasi 9h de marche on arive enfin, de nuit au hameau où nous voulions camper. Il est trop tard, le peu de personnes présentes malgré la fête du village voisin sont couchées et nous plantons la tente au hasard derrière l'auberge fermée. Nous profitons du fait que tout soit désert pour nous doucher rapidement sous la "fontaine" du coin (il va sans dire que c'est à ce moment précis, nus et savonneux, que nous avons croisées les 2 seules personnes de la soirée...).
Le troisième et dernier jour est de loin le moins sympa. Après une nuit sous la pluie, nous finissons la descente dans les nuages et poussons jusqu'à la route principale pour attraper un collectivo qui nous amène à Coroico.
On arrive juste quand vient de finir la fête du village, il ne reste que les déchets dans les rues et plus aucune animation si ce n'est les quelques gars ivres qui s'embrouillent entre eux... bienvenue! Galère de trouver un logement, tout est complet, on trouve finalement un coin pour camper en dehors du village, au bord de la piscine de Ramiro, un original très gentil! 2 nuits de pluie et pas possible de profiter de la vue soit disant magnifique de ce site. Nous rentrons finalement sur La Paz où nous retrouvons le soleil et enchaînons vers Copacabana (au bord du Lac Titicaca et non pas au Brésil ;-) La place centrale et sa cathédrale magnifique nous fait craquer, il y a aussi quelques points de vue très sympas sur le lac et les îles, au delà de ça, pas grand chose à voir ou à faire.
Place de la cathédrale

Place de la cathédrale


Nous profitons d'une belle journée ensoleillée pour faire une balade en bateau sur le lac qui nous mène à l'Isla del Sol. Rien de mirobolant et des péages tous les 2km pour avoir le droit de circuler sur l'île, de quoi faire enrager... mais bon, la balade à travers l'île est sympa et la vue sur le lac avec en fond les sommets de la cordillère royale rendent le moment tout de même agréable!
Isla del sol

Isla del sol


Déjà un mois que nous sommes là et il est temps pour nous de quitter, un peu à contrecoeur, ce pays qui nous a enchantés.
Nous prenons un bus pour Puno mais arrivés à la frontière, on nous annonce que la route est coupée du côté péruviens à cause de manifestations... retour à Copacabana en espérant que demain les manifestants se soient apaisés, notre visa arrivant à expiration...
Coucher de soleil sur le lac Titicaca

Coucher de soleil sur le lac Titicaca

Posté par doudoupiment 12:46 Archivé dans Bolivie

Envoyer cet articleFacebookStumbleUponRedditDel.icio.usIloho

Table des Matières

Soyez le premier à commenter cet article.

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint