Un blog Travellerspoint

Le Nord Laos

Un itineraire bien touristique!

sunny 30 °C
Voir TDM 2011 sur la carte de doudoupiment.

Le premier jour au Laos commence bien entendu par un passage oblige par la frontiere a Boten! Comme prevu, il est plus complique de sortir de chine que d'entrer au Laos!
Premiere escale, Luang Nam Tha ou nous decouvrons les marches en tout genres (marche du matin, marche de jour, marche de nuit, marchands ambulants... tout un programme!) et la gastronomie locale qui s'y rapporte!
Beignets en tous genres, soupe de nouilles de riz, brochettes de tout et surtout n'importe quoi accompagnees de riz gluant, salade de nouilles, salade de papaye...
Porc grille et riz gluant au marche du soir

Porc grille et riz gluant au marche du soir


Un jour a velo, un jour a moto, nous decouvrons les alentours de cette petites ville, ses temples, ses stuppas et surtout ses petits villages typiques perdus dans les montagnes! Meme pas besoin de s'eloigner de la route principale pour constater que bien peu de choses ont changees depuis des annes, les cabanes sont encore en bambou tresse avec toit en paille, les tenues traditionnelles encore frequentes chez les femmes, les gamins quant a eux sont a moitie nus et tout le monde se lave a l'unique pompe du village!
Bien sur, qui dit location de moto dit risque de galere et ca ne manque pas, nous arrivons a casser l'axe de l'amortisseur d'une moto cross sur une route goudronnee sans nids de poules... Heureusement, on arrive a arreter un pick-up qui nous charge et nous ramene chez le loueur qui nous la repare en 1h!
Apres ces quelques jours de promenade, nous prenons le bus pour Oudomxay ou nous arrivons, oh miracle, avec plus d'une heure d'avance! Aurions nous quitte l'Asie et ses transports pourris?
Ici, il regne une ambiance typiquement chinoise! Qui n'est pas chinois n'est pas le bienvenu dans de nombreux endroits... Nous nous echappons de la ville pour tenter une randonnee, mais apres quelques heures a se perdre entre les rizieres et les petits villages, nous abandonnons.
Le lendemain matin, depart pour Luang Prabang! C'est assez hallucinant! Le centre est tout petit, 2 rues coincees entre le Mekong et la Nam Kane qui ne sont qu'une alternance de Wats et d'hotels/resto a touristes, le tout rempli de touristes en shorts et tongs bien entendu!
Finalement, l'ambiance est quand meme agreable et le petit marche "d'artisanat" du soir plein de choses sympas...
Une journee pour visiter les innombrables temples et le musee des ethnies;
DSC09312

DSC09312


la suivante pour visiter les alentours. Par ici, les villages meme eloignes sont bien moins typiques et bien moins beaux que ce que nous avons vu dans le nord, tout est trop developpe, c'est un peu decevant. Heureusement, nous sommes seuls au monde aux cascades de Tat Sae que nous visitons le matin, et elles sont magnifiques; nous pouvons meme nous y baigner!
DSC09391

DSC09391


Et l'apres midi, nous profitons de notre visite au village de Ban Xang Hai pour gouter l'alcool de riz local et decouvrons ses derives agrementes de divers insectes charmants...
Le trajet Luang Prabang- Vang Vieng nous rappelle que nous sommes bien encore en Asie, les routes sont defoncees et nous mettons 2 fois plus de temps qu'annonce. En arrivant, c'est le choc! La ville n'est qu'un parc d'attraction geant pour touristes, proposant quantite d'activites aquatiques et de debauche; rien de typique. Les bars a la suite les uns des autres diffusent en boucle des episodes de Friends a des touristes affales sur des coussins. La musique fuse de partout et les rues sont envahies par des touristes completement defonces se balladant a moitie (pour ne pas dire completement) nus... Une vision d'horreur! Meme les reputees station balneaires thailandaises sont moins choquantes!
Nous arrivons a nous exiler de l'autre cote du Mekong dans un petit bungalow et tentons a velo un tour des montagnes et grottes a l'ouest de Vang Vieng. Premier kilometre, premieres grottes inaccessibles, jolies mais peuplees d'araignees de la taille d'une main...
DSC09500

DSC09500


Deuxieme kilometre, nous trouvons une petite riviere paisible ou nous nous baignons pour nous rafraichir (le soleil tape super fort et il fait une chaleur de fous!). Quatrieme kilometre premier pont, premiere taxe! Avais-je oublie de le preciser, contrairement a toute attente, le Laos est un pays relativement cher et par dessus tout, tout est payant!!! Nous refusons de payer et decidons de partir faire la boucle dans l'autre sens. Pressentiment? 500m et la chaine du velo de Sylvain casse, nous commencons a pousser les velos, 500m de plus et c'est la mienne qui deraille... Retour en mode trottinnette! Nous finissons la journee en visitant les nombreux temples de la ville, surprenemment differents de eux que nous avions vus jusque la.
Vu l'ambiance, nous ecourtons notre sejour et partons pour Vientiane le lendemain. Bonne surprise, au lieu du bus local annonce, nous faisons le trajet en minibus climatise dans lequel nous sympathisons avec une francaise, Melanie. A Vientiane, c'est galere galere mais apres une longue recherche, nous finissons par trouver une chambre que nous partagerons tous les 3 pour nos 2 nuits a Vientiane. La ville est calme et agreable pour une capitale et nous dinons dans un petit restaurant karaoke au bord du Mekong.
Nous nous levons tot et visitons les differents temples et stuppas de Vientiane, ses marches (nous y decouvrons le sandwich baguette au "pate", un regal, et du vrai pain surtout!), et son arc de Triomphe le Patuxai! Le soir, nous rejoignons Melanie et dinons une soupe Lao (sorte de fondue) dans la cour d'un wat!
Ici non plus nous ne trainons pas, preferant consacrer notre temps aux campagnes qu'aux grandes villes; il est suffisemment difficile de sortir des sentiers battus pour ne pas s'eterniser dans les coins a touristes!
Nous quittons donc Melanie et partons vers le centre en direction des caves de Kong Lo.

Posté par doudoupiment 03:09 Archivé dans Laos Commentaires (1)

Un tour au pays des mandarins

Putain qui sont petits ces chinois!

sunny 25 °C
Voir TDM 2011 sur la carte de doudoupiment.

Nous voici en Chine, dans la grande ville de Kunming, ou nous retrouvons mon frere Remi pour 10 jours. Il nous recupere a l'aeroport a minuit et nous ammene direct dans son grand hotel avec un taxi. Direct tant d accomodation! Un pays developpe, c est un choc! Il y a meme suffisamment de chauffe-eaux solaires pour avoir une bonne douche chaude! (fait rare en asie!)
Les chauffes eau de Kunming

Les chauffes eau de Kunming


Nous passons une journee sur place a decouvrir les baozi et diaozi, visiter les parcs et les temples qui changent completement de style.
Temple Bouddiste

Temple Bouddiste


Nous decouvrons le gigantisme chinois avec ses routes immensement larges et avec des contre-allees pour les deux roues!
Une nuit de plus ici avec le sourire aux levres d'avoir fait un bon repas d'une soupe chinoise et nous prenons le bus pour Dali.
Rien a dire, c'est a peine si le bus s'arrete pour charger de nouveaux passagers et des poulets; grand confort.

Dali petite ville anciennement fortifiee charmante
La muraille vue de dessus

La muraille vue de dessus


ou il reigne une atmosphere zen
Terrasse

Terrasse


Nous passons quelques jours ici, pour faire le tour du lac en velo et visiter les villages avoisinants.
Peche le soir

Peche le soir


Nous repartons pour encore plus de sud, car il ne fait pas assez chaud pour nous; vers la ville de Jinghong. Nous retrouvons des temperatures plus clemente meme s'il fait tres frais et gris le matin.
La premiere journee se passe comme d'habitube a flaner dans les rues pour organiser nos periples a venir, sans oublier de deguster quelques mets locaux! La region est vaste nous allons donc louer des motos pour en parcourir une bonne partie.
La premiere balade nous amene loin, a Xiding, par des petits chemins de terre boueux ou meme Remi a du mal a se faire comprendre en chinois des locaux! Nous bien sur ca fait une semaine qu'on n'essaye meme plus de communiquer tellement ils ne comprennent rien a l'anglais.
Nous sommes partis tot le matin avec un petit retard normal d'une heure du loueur et arrivons juste a la fin du marche; nous y faisons une petite pause miammiam :
Casse croute au marche en pleine campagne

Casse croute au marche en pleine campagne


On continue a travers les plantations de the et les superbes paysages de la campagne pour finir la boucle a la nuit tombante, transits de froid. On a un peu honte de rendre les motos completement couvertes de boue!
Hell's Angels !

Hell's Angels !

Plantation de the

Plantation de the


Le surlendemain nous allons en bus a la reserve des elephants situee juste au nord de Jinghong en esperant trouver de la nature sauvage et des petits sentiers a arpenter silencieusement. Finalement nous tombons sur un parc tres touristique rempli de Chinois hurlant dans des megaphones! Pas possible de sortir du chemin balise en dessous du telecabine (et oui!) et pas de possibilite de rester dormir pres de la riviere des elephants. Nous faisons quand meme le tour dans cette superbe nature et rentrons pour la fin d'aprem.
Le lendemain nous relouons des motos pour nous remettre de nos emotions de la veille et s'eloigner un peu des villes.
Nous descendons les rives du Mekhong en direction de la frontiere, occasion de faire le tour de villages typiques preserves dans une reserve, de faire des repas au Marche couvert

Marche couvert

et de faire des pauses sur le retour pour deguster un ananas sur les berges!
Rive du Mekhong

Rive du Mekhong


Retour a la fraiche, c est deja la fin de notre voyage avec Remi. Le soir meme apres un resto nous le mettons dans le bus et partons pour la frontiere le lendemain matin. Nous nous retrouvons seul et dans l incapacite de communiquer avec tant de chinois qui n'ont pas vraiment envie de faire l'effort. Merci a notre guide sans qui cette decouverte de la Chine n'aurais pas ete possible.

Posté par doudoupiment 03:26 Archivé dans Chine Commentaires (1)

Tibet Tour

sunny 0 °C
Voir TDM 2011 sur la carte de doudoupiment.

Une fois entrés au Tibet, nous embarquons dans un gros bus avec les autres personnes du groupe, nous sommes 23 en tout!
Nous prenons la route et au bout d'une heure nous arrêtons enfin pour le déjeuner, il est 17h et pour le premier contrôle... Lorsque nous rejoignons le bus, les formalités de passage ne sont toujours pas faites, nous attendons le contrôleur...
Nous arrivons finalement à notre première étape, Nyalam, vers 22h. Il fait un froid terrible, nous achetons du thé à la supérette d'en face pour agrémenter l'eau chaude qu'on nous a apporté et nous mettons sous les couettes.
Le 2ème jour, nous roulons beaucoup pour rejoindre Sigatse. Les paysages sont impressionnants, nous passons entre autres, outre 3 contrôles de police, le Lagunga Pass à 5050m duquel nous voyons les Mont Cho Oyu (8201m), Xishapagma (8012m) et l'Everest (8848m), et le Gyatsu La Pass à 5220m.
Gyatchu La Pass (5220m)

Gyatchu La Pass (5220m)


Aucun doute, nous sommes bien sur le toit du monde!!!
Le toît du monde!!!

Le toît du monde!!!


Le 3ème jour, nous visitons l'impressionnant Tashilumpu Monastery, le monastère des Panchen Lama, entouré de ses centaines de moulins à prières
Tashilumpu Monastery

Tashilumpu Monastery


puis avons le reste de la journée libre pour nous balader dans la ville, le marché local... Nous en profitons pour goûter les spécialités locales dans des petits resto Resto local

Resto local

et essayer de comprendre la règle du jeu de Sho (sans succès) Jeu de Sho

Jeu de Sho

.
Nous ne comprenons d'ailleurs pas beaucoup mieux les règles du sport national, le billard qui se joue en extérieur, et avec 6 boules (parfois 7)... Salle de billard

Salle de billard


Quatrième jour, départ pour Gyantse où nous visitons le Monastère de Palkor et la Kumbum Stupa avec ses 77 temples (autant préciser que nous avons déclaré forfait au bout du 20ème...)
Monastere de Gyangze

Monastere de Gyangze


Encore une après midi de libre pour balader en ville, nous en profitons pour acheter au marché de quoi pic-niquer le lendemain midi (poulet à l'huile pimentée et cacahuètes, cébettes et plusieurs sortes de pains et galettes, miam! Il manquait juste une bouteille de rouge pour que ce soit parfait mais celui que nous avons trouvé ne nous a pas inspiré, allez comprendre...
Le cabernet sauvignon Tibetain

Le cabernet sauvignon Tibetain


Le 5ème jour, Sylvain demande à l'hotel un Tsampa porridge (bouillie à base de farine d'orge grillé) pour son petit déj', et là, surprise, ce n'est pas du tout la bouillie à mi chemin entre bouillie de sarrasin et de blédine que nous avions l'habitude de manger au Népal mais une espèce de bouillie infâme au thé et au beurre de Yak! Même en le faisant goûter à toutes les autres personnes du groupe, il en est resté la moitié du bol...
Ensuite, journée route pendant laquelle nous traversons encore de magnifiques paysages. Le lac turquoise Yamadrok est immense et impressionnant!
Tso lake

Tso lake


Encore un col (Kampala Pass) à 4794m puis nous redescendons vers Lhasa en longeant la rivière Brahma Putra.
Enfin, nous découvrons la célèbre ville de Lhasa, ses policiers à tous les coins de rues, ses patrouilles de militaires armés avec leurs extincteurs à moines, ses 70% de chinois et... plus grand chose d'autre...
Le 6ème jour, nous visitons le Jokhang Temple dans lequel les moines avaient l'habitude de se réunir pour débattre autour du Dalai Lama (réunions aujourd'hui interdites...). Il renferme une des seules statues du Bouddha contemporaine à celui-ci. Le temple est magnifique, et la vue sur le Potala et les montagnes depuis le toit impressionnante, dommage que les nuages s'accrochent aux montagnes et nous empêchent de faire de belles photos... Des centaines de Tibétains prient toute le journée et parfois la nuit devant l'entrée ou en font le tour simplement debout ou en priant en s'allongeant au sol à chaque pas; c'est impressionnant. Il parait que certaines personnes viennent en pélerinage depuis leur village parfois à plus de 1000km de Lhasa de cette manière là pour venir toucher la statue du Bouddha et en être béni car il paraît que ça permet d'accéder directement à un niveau de réincarnation supérieur.
Jhokang temple

Jhokang temple


L'après midi, visite du fameux Potala, le palais du Dalai Lama Potala

Potala


La visite est rapide, nous n'avons pas le droit de rester plus d'une heure dedans, la sécurité chronomètre et sanctionne! Donc au pas de course, nous avons quand même le temps de visiter les appartements privés du Dalai Lama actuel... Il faut bien que nous comprenions que c'est aujourd'hui un musée, le Dalai Lama appartenant au passé... Il n'y a d'ailleurs pas de photo, toute photo de l'actuel Dalai Lama étant interdite au Tibet (tout détenteur étant passible d'emprisonnement)
Le soir, nous allons dans un bar à la mode où des gens en costumes traditionnels font des danses traditionnelles ou chantent des chansons traditionnelles revues au goût du jour (mais pas du nôtre...)
La disco authentique!

La disco authentique!


Le 7ème jour, nous visitons le monastère de Deprung un des plus gros monastères du Tibet dans lequel vivaient 10000 moines avant la révolution culturelle, aujourd'hui, suite aux restrictions gouvernementales, ils ne sont plus que 300...
Le midi, nous allons dans un bouiboui à momos (raviolis vapeur tibétains) conseillé par notre guide, un régal, d'autant pus que depuis KTM nous n'en avions plus mangé et ça nous manquait. Un des gars de notre groupe et profite pour commander le célèbre thé salé au beurre de yak que nous n'avions pas encore goûté, là, autant dire qu'on s'est moins régalés, c'est à mi-chemin entre l'écoeurant et le franchement dégueulasse, à 6 nous ne buvons pas une tasse, et le goût reste bien en bouche en plus...
L'après midi, visite du Monastère de Sera, un autre des monastères majeurs de la région dans lequel nous voyons un impressionnant rassemblement de moines dans la cour des débats, qui lisent! (Apparemment, les débats ne sont plus réellement d'actualité!)
Sera Monastery

Sera Monastery


En promenant dans le bazar entourant le Jokhang Temple, nous trouvons un jeu de Sho. Par chance, arrivés à l'hôtel, nous rencontrons un guide qui nous apprend à y jouer et avec lequel nous discuterons un moment, librement pour une fois.
Autant dire qu'il est difficile de profiter du Tibet dans une ambiance aussi contrôlée et factice. Sur les 7000 monastères qui existaient, seule une dizaine a survécue à la révolution culturelle et les moines les occupant ont tous suivi le programme de rééducation du gouvernement, certains travaillent même directement pour le gouvernement au point qu'à plusieurs reprises, lorsqu'il parlait de sujets sensibles, notre guide a préféré s'interrompre ou changer de sujet à l'approche de moines...
Impression mitigée donc sur ce pays pourtant tellement beau et impressionnant... Dommage qu'il soit difficile d'en profiter pleinement!

Posté par doudoupiment 16:05 Archivé dans Chine Commentaires (2)

Pokhara-Kathmandu

sunny 25 °C
Voir TDM 2011 sur la carte de doudoupiment.

Pokhara connue pour ses paysages magnifiques et sa vue sur la chaine des Annapurnas nous a boudé en nous offrant 3 jours de grisaille. Un temps frais, des nuages et de la bruine!
Dommage, il y a peu de choses a voir en dehors des paysages et les Devi's falls
Devi's falls

Devi's falls


Après 2 jours de balade, nous avons repris la route direction KTM.
Finalement tant mieux, nous aurons plus de temps que prévu pour visiter KTM et sa vallée.
Nous montons au Swayambhunath Temple qui surplombe toute la vallée, magnifique stupa et petits temples autours avec gros Bouddha en or et singes a la clé pour Doudou!
Swayambhunath / Monkey Temple

Swayambhunath / Monkey Temple


Nous prenons ensuite un bus pour Patan, la pittoresque ville d'à côté qui a elle aussi son Durbar Square mais aussi quantité de petites cours intérieurs cachant temples, autels, stuppas, fontaines et autres agréables surprises; un vrai régal!
Durbar Squar / Patan

Durbar Squar / Patan


Le lendemain, c'est journée match, finale de la coupe du monde de rugby oblige! Nous allons donc au pub où nous retrouvons surpris Tom et Julie que nous avions rencontrés à Pushkar. Malheureusement nous perdons et Doudou fait grise mine toute la journée; heureusement que nous nous consolerons avec des super momos à Durbar Square suivis d'une bière avec Tom et Julie.
Le troisième jour, nous louons une Honda Hero (100cc, 4vitesses ;-) avec laquelle nous partons visiter la vallée:
Nous visitons plusieurs petits villages archi typiques et pas touristiques autour de KTM. Les gens y étalent le riz un peu partout pour le faire sécher, on y découvre plein de petits temples et de ruelles adorables.
Centre du village

Centre du village


L'après midi, direction Bakthapur et son Durbar Square, une autre ville au centre historique plein de temples, palaces et dédales de ruelles pavées dans lesquelles on peut se perdre.
Durbar Squar / Bhaktapur

Durbar Squar / Bhaktapur


Malgré la quantité de touristes, on se croirait en plein village médiéval! Dans le quartier des potiers, l'artisanat est toujours traditionnel, on cuit les poteries non pas dans des fours mais en les recouvrant de paille à laquelle on met le feu!
De retour à KTM, 18h, nous passons à l'agence de voyage pour vérifier que tout est ok pour notre départ au Tibet prévu pour le lendemain matin 5h30. D'après eux, tout est bon, il ne reste plus qu'à aller récupérer nos permis d'entrée au Tibet à l’ambassade... Nous rentrons à l'hôtel, le patron n'est pas là, nos permis, billets d'avion non plus et le voucher qu'on nous remet ne correspond pas à la prestation pour laquelle nous avons payé... Prise de tête téléphonique sévère avec le patron de l'hôtel, apparemment saoul dans un bar, qui ne mène à rien, il ne comprend pas ou est le problème, il ne nous a pas menti en nous annonçant que les repas étaient compris dans le prix alors qu'ils n'y sont pas puisque les autres ont la même prestation pour le même prix; pour le reste je n'ai pas à m'inquiéter, c'est le responsable de l'agence qui nous amènera tous les papiers demain en venant nous chercher, pourquoi n'ai-je pas confiance?
Cela ne menant à rien nous nous couchons. Debout 5h, avec 45minutes de retard, un gars de l'agence vient nous chercher, il n'a pas nos billets d'avion mais pas de soucis, on aura qu'à les réimprimer (finalement, j'ai peut-être eu raison de prendre la tête au gars de l'agence qui nous a vendu les billets pour qu'il nous les renvoie par mail...); je me ré-énerve, il finit par aller les chercher à son agence et à nous les remettre avant que nous soyons partis.
Enfin, tout est en ordre, nous partons direction la frontière en minibus.
Arrivés là bas, nous signons notre sortie du territoire népalais et entrons en territoire chinois. Nous rejoignons un deuxième petit groupe avec qui nous allons faire le voyage et qui attend déjà là depuis 1h30 que le guide arrive. Eh oui, sans le guide, impossible de faire les formalités d'entrée, il nous faut l'attendre. Après 1/2h d'attente le voilà enfin, il nous donne à chacun un numéro pour que nous passions la douane dans l'ordre de sa liste. Tous nos sacs sont ouverts, tous les livres feuilletés pour vérifier qu'ils ne soient pas subversifs. Tout se passe bien, sur les conseils du guide qui nous a mené à la frontière, nous avions presque tous abandonné nos Routards et Lonely Planet du Tibet à KTM (les autres les avaient bien cachés...), en effet, ils parlent un peu trop du Dalai Lama au goût des chinois et surtout incluent encore dans leur carte géographique du Tibet des régions appartenant aujourd'hui à d'autres régions chinoises...
Enfin, nous passons la frontière!

Posté par doudoupiment 06:57 Archivé dans Népal Commentaires (0)

Trek autour des Annapurnas

Annapurna Circuit!

sunny
Voir TDM 2011 sur la carte de doudoupiment.

J-1: KTM-Besi Sahar
Depart a 7h30 en bus direction Besi Sahar, ou nous devons changer de bus pour rejoindre Bulbhule, depart de notre trek.
Premier pause casse croute a 10h, premiers sursauts a 11h30, bus arrete avant midi... Nous sommes en panne par une chaleur etouffante, impossible de savoir ni ce qu'a le bus ni a quelle heure nous allons redemarrer!
Nous attendons jusqu'a 15h sous une petite cahute en bambous avec d'autres touristes partis pour le meme trek. Finallement, c'etait un probleme de courroies, apres 2 trajets dans le village d'a cote, ils ont fini par en trouver une qui permet au bus de repartir, nous roulons 1/2h puis le bus s'arrete chez un garagiste, ils sortent le moteur du bus pour le reparer correctement... Mais pas d'inquietude, ca prendra moins d'une heure! Peu confiants, surtout perdus au milieu de nulle part en fin d'aprem, nous helons le premier bus qui passe, une chance, il va a Besi Sarah, nous prennons les dernieres places de libres, sur le toit, et repartons.
Trajet sur le toit du bus jusqu'a Besi Sahar

Trajet sur le toit du bus jusqu'a Besi Sahar


Finalement, c'est une chance, nous avons une vue imprenable sur les Annapurnas qu'on approche!
Nous suivons Philippe et Romain, avec qui nous avons fait le trajet en bus et qui ont un guide, pour trouver une guest house

J-2: Besi Sahar- Bulbhule (840m)- Jagat (1290m)/ 16km/ 5h30 de marche/ 600m de denivelle positif, 200m de denivelle negatif
Trajet en bus jusqu'a Bulbhule et a 10h, nous voila sur le sentier de trek!
La balançoire traditionnelle népalaise

La balançoire traditionnelle népalaise


Il fait un temps magnifique, les paysages de la vallee et la vue sur les montagnes en fond sont magnifiques! Nous arrivons en fin de journee a Jagat (censee etre la 2eme etape du trek). La guest house est sympa, nous retrouvons Romain et Philippe avec qui nous dinons dans leur guest house.

J-3: Jagat- Dharapani (1860m)/ 15km/ 5h40 / 650m+
Ce matin, au moment du depart, nous apprenons, que le prix donne pour la chambre n'est valable que si nous dinons a l'hotel, l'hotelier veut donc nous faire payer 3 fois le prix anonce, finalement nous avons gain de cause, mais au moins, on saura! Et oui, ici le logement n'est pas cher mais la nourriture est hors de prix!

J-4: Dharapani- Chame (2550m)/ 14km/ 5h30 / 900m+, 150m-J-5: Chame- Upper Pisang (3300m)/ 12km/ 4h40/ 750m+
Dur dur aujourd'hui, le chemin, tres etroit et tres escarpe est plein de monde (touristes et anes)

J-5: Chame- Upper Pisang (3300m)/ 12km/ 4h40/ 750m+
Encore des troupeaux de trekkeurs, heureusement, nous les quittons a mi chemin, tous ont choisi la facilite et passent par Lower Pisang dans la vallee.
Tant pis pour eux, le petit village d'Upper Pisang est magnifique!
Upper Pisang

Upper Pisang

J-6: Upper Pisang- Bhraga (3500m)/ 13km/ 6h50/ 550m+, 350-J-7: Bhraga-Yak Kharka (4050m)/ 11km/ 3h40/ 600m+, 50m-
Une belle journee avec juste un petit detour de 2h car nous nous sommes trompes d'embranchement. Par chance, ca nous a permis de voir un monastere, des moines jouer au foot, des petits villages pittoresques mais malheureusement presque abandonnes et surtout, de ne croiser aucuns touristes!
DSC06622

DSC06622


Nous ne pourrons aller jusqu'a la traditionnelle etape de Manang car les guest houses sont toutes pleines (et oui, leur nombre diminue avec l'altitude)

J-7: Bhraga- Yak Kharka(4050m)/ 11km/ 3h40/ 600m+, 50m-
Aujourd'hui nous partons tot pour etre surs d'avoir une chambre a Yak Kharka, mais meme en arrivant a midi, nous avons du mal a trouver et avons semble-t-il la derniere chambre disponible du village!

J-8: Yak Kharka- High Camp (4850m)/ 8,5km/ 3h15/ 850m+, 50m-
Journée courte mais intense, partis tres tot pour ne pas devoir camper avant la pass, le dernier km comporte 600m de denivelle positif... Arrives vers 11h du matin, nous profitons des paysages magnifiques qui nous entourent et nous reposons car l'altitude se fait sentir
Chaine des Chulu vue du High Camp

Chaine des Chulu vue du High Camp

J-9: High Camp- Thorong La Pass (5416m)/ Muktinath (3800m)/ 14km/ 5h45/ 600m+, 1800m-
Thorong la pass

Thorong la pass


Depart 4h, pour arriver a la pass au lever du soleil, il neige mais du coup fait moins froid que la veille! Nous partons a la lampe torche, c'est sympa mais un peu galere, surtout avec les pieds ecorches par 8j de marche! En meme temps que le soleil se leve, les nuages partent et le vent commence a souffler, en 1/2h, on perd 15degres, tout gele, meme les camelbags...
Vue de 5416 m

Vue de 5416 m


Il fait trop froid, nous tenons a peine 10minutes et entamons la descente (non il n'y a pas d'erreur dans les chiffres, 1600m de denivelles negatifs avant le prochain village!) Autant dire que c'est pas le passage le plus sympa... La descente, c'est loin d'etre le passage le plus facile!
Les drapeaux sur la colline de Muktinath

Les drapeaux sur la colline de Muktinath

J-10: Muktinath- Jomsom (2750m)/ 4h30/ 50m+, 1100m-
Moins sympa que le reste du trek, on rejoint la vallee, desertique, et les routes de jeep sous un vent a decorner les boeufs...

Arrives a Jomsom, notre derniere etape, c'est tellement moche qu'on decide de ne pas rester et de prendre directement le bus pour Pokhara. Probleme, il n'y a pas de direct
Jomsom-Ghasa: 3h en jeep
Ghasa-Beni: 4h en bus

J-11: Beni- Pokhara: 5h en bus
Une belle vue sur le mont Macchapuchere, une des montagnes les plus sacrees du Nepal!
Route Beni-Pokhara

Route Beni-Pokhara

Posté par doudoupiment 20:55 Archivé dans Népal Commentaires (3)

(Articles 21 - 25 sur 38) « Page 1 2 3 4 [5] 6 7 8 »